GRAINE DE REPORTERS

Projet Graine de reporters 2022 : 

Graine de reporters est un projet qui vise à sensibiliser les jeunes Normands à la vie médiatique à travers différents événements. En plus de travailler avec les jeunes sur le traitement journalistique des événements sportifs, Radio VFM a souhaité mettre en lumière le travail du Préau auprès des adolescents en y apportant également sa contribution, explications…

Présentation du projet du Préau

Faire résonner la langue racinienne avec celle des cités, tel est le point de départ du projet imaginé par les comédiens permanents du Préau. Sous la forme d’un conte qui juxtapose aux alexandrins du rap, du Breakdance, du DJing, On m’a dit la fureur de mes frères évoque le sentiment d’appartenance à un territoire ou encore la place des femmes dans la tragédie. Ce projet réunit en plus des comédiens professionnels, une trentaine d’adolescents de 15 à 25 ans de Vire et d’Aubervilliers.

 

Dans la cadre de ce projet, Radio VFM a participé aux moments de rencontre, de réflexion, de restitution de travaux menés avec les adolescents tout au long de la saison.

Profitant d’un moment de rencontre, des interviews ont été réalisées par Marine (âgée 25 ans suivie par la Mission Locale de Vire Normandie), stagiaire à la radio VFM sur la partie « journalisme ». Elle a été accompagnée et conseillée par Régis Picot et Christophe Lécuyer, tous les deux journalistes à la radio VFM afin de la sensibiliser sur la manière dont mener une interview.

Lancement du sujet écrit par Marine

Depuis près de 4 mois, des jeunes âgés de 15 à 25 ans préparent un spectacle pluridisciplinaire avec de la musique, de la danse et du théâtre.

Najda Bourgeois, comédienne permanente au Théâtre Le Préau (CDN) à Vire Normandie nous explique en quoi consiste la pièce

(Contenu monté par Marine) « On traite le sujet de la haine et de la violence. On pose cette question de l’héritage de la haine et de la violence en s’inspirant de notre matériau textuel de base, la tragédie de Racine qui s’appelle la Thébaïde (une de ses premières pièces de jeunesse). Il aborde la lutte, la guerre fratricide entre Polynice et Etéocle, les enfants, les fils d'Œdipe. Nous, on s’inspire de cette tragédie. Il y aura des parties entières en Alexandrin. On l’a fait raisonner avec des questions plus contemporaines parce que les questions de la violence et de la haine font aussi partie de la culture du monde du Hip Hop et du rap, cette culture urbaine et des cités. C’est l’échos que l’on trouve dans le monde contemporain et évidemment avec les événements de février dernier, où il y a eu beaucoup de jeune blessés ou assassinés dans des histoires de guerres de quartiers et notamment dans l’Essonne dans le 91, ça a vraiment fait partie de nos réflexions et de nos matériaux de travail ».

Conclusion du sujet écrit par Marine : On m’a dit la fureur de mes frères, ce conte urbain musical est joué dans le cadre du festival A vif en mai prochain au city stade du quartier du Val de Vire à Vire Normandie.

Au-delà de l’accompagnement d’une jeune femme dans l’apprentissage du journalisme, la radio a souhaité mettre en lumière cette initiative du Théâtre de Vire-Le Préau. Faire entrer la culture de rue et les jeunes de plus de 15 ans dans l’enceinte d’un centre dramatique national sont des objectifs que la Radio VFM veut soutenir en diffusant la parole de ces jeunes au travers de différents sujets d’actualité.

En voici un exemple avec deux jeunes, Sylvanie, 17 ans, en première logistique au lycée Jean-Mermoz à Vire et Tess, 14 ans, actuellement au collège du Val de Vire en 3ème ont fait le choix de jouer dans cette pièce, elles souhaitaient s’exprimer au micro de la Radio VFM pour témoigner de leurs expériences.

Questions écrites et posées par Marine

Pourquoi avoir accepté la Pièce de théâtre « On m’a dit la fureur de mes frères » ?

Réponse de Sylvanie : J’ai toujours adoré la danse, et le théâtre je trouve que c’est une bonne façon de s’exprimer. C’est assez poussé et il faut toujours forcer l’expression et j’aime ça.

Réponse de Tess : Le fait qu’il y est du rap dans cette pièce et depuis longtemps je fais du rap dans ma chambre, je me suis dis que ça serait la première fois que je pourrai faire du rap devant du public, elle était là ma motivation.

Avez-vous aimé le projet et donc cette pièce de théâtre ?

Réponse de Tess : Il y a une bonne ambiance et le groupe et très soudé, cela m’aide à être à l’aise.

Avez-vous peur de devoir la jouer devant pas mal de personnes au moment des représentations ?

Réponse de Sylvanie : Si complétement, je pense que je vais être stressée et je crois que c’est normal car je n‘ai jamais vraiment fait cela.

Réponse de Tess : Je suis une personne assez timide, je suis stressée mais je vais y aller.

 

A la fin de ces interviews, ces deux jeunes artistes ont eu l’opportunité de visiter les studios et donc de découvrir les coulisses de la radio.

Prochains rendez-vous de Graine de Reporters

Des jeunes de clubs de football se rendront au Havre, le 9 avril pour le match Le HAC – Dunkerque et le le 7 mai au stade Malherbe pour le match Caen – QRM Quevilly.

Le projet est de donner la possibilité aux jeunes de rencontrer les confrères de la presse écrite, audiovisuelle et radiophonique locale, régionale ou nationale mais également d’entrer dans la zone mixte afin de les confronter aux joueurs et entraineurs tout en enfilant un costume de journaliste pour interviewer ces acteurs suite aux matchs qu’ils auront vécu.

Dans la "peau" d'un journaliste sportif

Rencontre footballistique avec les jeunes du Pôle jeunesse du centre socio-culturel JSF d’Honfleur. Dans le cadre de Graine de reporters (soutenu par la DRAC) Nicolas Lebecque, de la Radio VFM, et Jean Louis Garros, de l'UJSF (union des journalistes de sport en France) ont proposé une expérience inédite. Ce projet permet à chacun au-delà de découvrir "le monde des journalistes", de développer son esprit critique et faire de l'éducation aux images et aux sons.

Projet Graine de reporters 2021 : 

Graine de reporters est un projet qui vise à sensibiliser les jeunes Normands à la vie médiatique à travers des événements sportifs.

Le but est de les sensibiliser à l’univers du sport sous différents aspects, notamment en assistant à la préparation d’événements avec des journalistes mais également en posant leurs propres questions aux entraîneurs et joueurs en zone de presse.

Ainsi, nous donnons l'opportunité à ces jeunes d'aller à la rencontre des médias présents sur des compétitions sportives (presse écrite, radiophonique, audiovisuel et internet).

 

 

Plaquette de présentation Graine de Reporter À Télécharger Ici !

 

 

 

Visite Des Studios Le Mardi 23 Février 2021

 

 

                                                             

 

 

 Partenaires Graine de Reporters : 

 

 

                                             Drac