Journal régional

un nouveau cluster à Vire

20 février 2021 à 22h42 Par Christophe Lécuyer
Les gens du voyage sont installés depuis plusieurs mois sur une route située à proximité de la zone de la Papillonnière.
Crédit photo : Radio VFM

Alors que Vire Normandie a vu son taux d'incidence doubler en l'espace d'une dizaine de jours, un nouveau cluster a été recensé sur le territoire. Il se situe au niveau des camps du gens du voyage.

Selon nos informations, 25 nouveaux cas positifs au Covid ont été recensés en cette fin de semaine, sur les deux camps de gens du voyage : l'aire d'accueil "officielle" située près de la rocade, et le camp sauvage implanté depuis plusieurs mois maintenant à proximité de la zone d'activité de la Papillonnière, en bordure de la route de Saint-Lô. 

La communauté des gens du voyage n'est donc pas épargnée par le virus. Une communauté au sein de laquelle il n'est pas toujours facile de respecter la distanciation sociale ou l'isolement des personnes testées positives. 

L'implantation des gens du voyage sur le territoire est un sujet d'actualité, il était à nouveau à l'ordre du jour du conseil communautaire de la Vire au Noireau cette semaine. La Ville de Vire Normandie a récemment demandé l'expulsion des gens du voyage installés illégalement sur la zone de la Papillonnière. Mais l'Etat a refusé la procédure d'expulsion, au motif que l'Intercommunalité ne répond pas à ses obligations en matière d'aires d'accueil des gens du voyage. 

En attendant, le taux d'incidence flirte avec les 200 dans le Bocage, il est deux fois supérieur au taux départemental. Le taux d'incidence permet d'estimer la part des personnes contaminées, il correspond au nombre de personnes testées positives sur les 7 derniers jours sur 100.000 habitants. 

Un nouveau dépistage sera organisé la semaine prochaine. Jeudi 25 février 2021, de 14 h à 17 h, et vendredi 26 février, de 10 h à 17 h, à la salle Polinière, 4, place Sainte-Anne, à Vire Normandie.