Journal régional

un 3ème camp sauvage de gens du voyage à Vire !

14 juillet 2020 à 16h51 Par Christophe Lécuyer
Camions et caravanes ont pris place sur la plaine de jeux de Martilly
Crédit photo : Radio VFM

Les camps sauvages de gens du voyage se multiplient à Vire. Outre l'aire d'accueil "officielle" située près de la rocade, trois campements se sont installés ces derniers jours. Le dernier en date, ce mardi 14 juillet, au parc de Martilly, jouxtant le lotissement de la Florie. Pas du goût de certains habitants.

Il y a une quinzaine de jours, un premier campement sauvage avec une vingtaine de véhicules s'était installé sur un terrain situé rue de la Planche, près de l'école Jean Moulin. Depuis, le nombre de caravanes a considérablement augmenté, au point que le terrain affiche désormais complet, au même titre d'ailleurs que l'aire "officielle", située à quelques centaines de mètres de là. Alors, une autre communauté est allée s'installer sur le parking de l'hippodrome, avec l'assentiment de la ville.

Et c'est justement en face de l'hippodrome Robert Auvray qu'un troisième campement - plus conséquent - s'est installé ce mardi 14 juillet. Des gendarmes se sont rendus en nombre procéder au contrôle des gens du voyage dans l'après-midi.

Ce nouveau campement se situe sur le parc de Martilly, qui est en fait un terrain de jeux à destination des enfants du quartier. Certains habitants du lotissement de la Florie - tout proche - ont déjà manifesté leur mécontentement face à l'occupation totale de cette aire de jeux. 

Il y a quelques mois, la Ville avait loué un grand terrain pour le mettre à disposition des gens du voyage, rue Flandre Dunkerque. Tous étaient ainsi réunis sur un même site. Cette fois, les campements sont "éclatés" et sont désormais au nombre de quatre. Et ce n'est peut-être pas fini, d'autres communautés pourraient en effet venir s'installer pour l'été dans la capitale du Bocage.