Journal régional

Rolland Courbis sera bel et bien en duo avec Fabien Mercadal

16 février 2019 à 18h20 Par Aurélien Renault
Rolland Courbis sera aux côtés de Fabien Mercadal jusqu'au mois de mai
Crédit photo : Sport Africa

L’information avait fuité dans la presse nationale, le club avait pris l’initiative de communiquer, le président du club Gilles Sergent l’a finalement confirmé ce samedi soir : Rolland Courbis va rejoindre le SM Caen pour 4 mois.

Rolland Courbis a passé son week-end à Caen, a assisté à la séance d’entrainement ce samedi aux côtés de Fabien Mercadal et signera normalement en début de semaine prochaine un contrat pour venir sauver le SMC. Le président Gilles Sergent précise : « C’est un duo composé ensemble avec Fabien Mercadal et Rolland Courbis. C’est un challenge. L’adhésion de Fabien et Rolland fonctionne. Courbis va apporter son expérience de ce type de situation. Son expérience sera importante pour le Stade Malherbe. Certaines informations sont sorties. D’où la nécessité de prendre les devants avec le communiqué. Officieusement c’est réglé, il y aura une conférence officielle. »

Fabien Mercadal accepte volontiers son sort

Très fortement remis en cause ces dernières semaines, l’entraineur Fabien Mercadal conserva donc son poste et a reconnu ses difficultés et ses manques ce samedi soir : « J’ai été touché comme tout le monde. L’arrivée de Rolland est fraiche, il est vrai. Je n’ai pas l’expérience, je n’ai que 46 ans, je ne peux pas l’acheter.  L’arrivée de Rolland va m’aider à passer un cap. On attend un déclic psychologique de la part de Rolland. Il va aussi amener une expérience terrain. Il a ses compétences technico-tactiques. On va confondre toutes nos idées. Je suis ouvert d’esprit, sans prétention. Je me fiche qu’on parle de moi comme de quelqu’un passé sous tutelle.»

14 finales dès Strasbourg demain 

Avec la présence notamment de Michel Audrain et de Fabrice Vandeputte aux côtés de Fabien Mercadal sur le banc, ne risque-t-on pas d’assister à un embouteillage sur le banc malherbiste ? Pas selon l'actuel coach malherbiste : « Lorsqu’il y a un nouvel entraineur, il y a l’arrivée d’un nouveau dynamisme. Il va y avoir cet effet sans que qui que ce soit se retrouve limogé. Courbis a discuté avec le groupe d’ores et déjà. Et je peux vous assurer que les décisions seront prises à ceux. » Et Gilles Sergent de conclure : « Ce qui compte c’est que les supporters voient le Stade Malherbe se sauver. Je comprends – presque – leur attitude. Les « dirigeants démissions » sont pour moi, je suis aussi là pour ça. Les sifflets à côté inhibent les joueurs. Il reste 14 matchs, on souhaiterait 5 victoires et 5 matchs nuls. Je rappelle que les décisions à Malherbe se prennent au sein d’un directoire (5 personnes). En permanence, j’ai associé Fabien à la réflexion. Très globalement, le groupe travaille bien avec le staff actuel mais avait paradoxalement besoin d’un souffle nouveau. Si je ne souhaitais pas que Fabien aille au bout de son contrat, je pourrais faire un autre choix contrairement à ce qui a été dit. »

Pour rappel, Caen recevra Strasbourg ce dimanche à 15h, match à suivre en direct sur Radio VFM, une rencontre déjà capitale pour une équipe normande relégable.