Journal régional

Marc Andreu-Sabater a dévoilé sa liste !

15 février 2020 à 12h53 Par Christophe Lécuyer
Marc Andreu-Sabater a présenté sa liste en intégralité ce samedi.
Crédit photo : Radio VFM

Le maire sortant de Vire Normandie Marc Andreu-Sabater a présenté ce samedi matin - au Bowling de Vire - l'intégralité de la liste qu'il conduit pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Une liste que Marc Andreu-Sabater définit comme "apolitique, représentative de l'ensemble des communes déléguées et s'inscrivant dans la continuité pour Vire Normandie".
Ce qu'il faut savoir de la liste de Marc Andreu-Sabater : 
-  Son nom : "Ensemble, pour Vire Normandie"
-  47 candidats. Règle de parité oblige : 24 hommes et 23 femmes. 
-  Tous les maires délégués sortants repartent avec Marc Andreu-Sabater, ainsi que Corentin Goethals (Vaudry) qui brigue la succession d'Annie Bihel. 
-  Régis Picot sera le 1er adjoint au maire-délégué de Vire en cas de victoire de la liste. Le 1er adjoint de Vire Normandie sera un maire délégué.
-  La moyenne d'âge des candidats est d'un peu plus de 54 ans. Le plus jeune a 25 ans, il s'agit de Corentin Goethals, prétendant à la fonction de maire-délégué de Vaudry. La doyenne a 75 ans, Lyliane Maincent, maire-adjointe sortante. Huit des candidats ont moins de 40 ans.
-  35 des 47 candidats sont des élus sortants
Sur les 27 élus sortants de la majorité de la commune déléguée de Vire, 14 repartent aux côtés de Marc Andreu-Sabater
11 des 15 adjoints et conseillers délégués sortants de la commune déléguée de Vire sont candidats à leur succession. Certains d'entre-eux verraient leurs missions évoluer en cas de réélection. Yoann Lefebvre se verrait ainsi confier la communication et la démocratie participative, Régis Picot hériterait du personnel et de la sécurité, Eric Dumont aurait en charge les travaux sur la commune déléguée. Marie-Claire Lemarchand serait par ailleurs promue adjointe à la culture.
Parmi les nouveaux candidats, l'ex Directrice Générale des Services de la Ville Annie Rossi deviendrait maire-adjointe aux finances, Cindy Coignard serait adjointe à l'éducation, Lucien Bazin serait nommé maire-adjoint chargé du développement économique et de l'urbanisme.
Parmi ceux qui conserveraient leurs prérogatives : Philippe Malleon (sports), Gilles Maloisel (transition énergétique), Nicole Desmottes (affaires foncières et habitat), Guy Velany (mobilité), Marie-Odile Morel (accessibilité et handicap), Gérard Mary (travaux et projets), Lyliane Maincent (état civil et citoyenneté), Catherine Madelaine (CCAS), Marie-Noëlle Balle (vie associative).