Journal régional

Les contrôles de Gendarmerie ont débuté !

17 mars 2020 à 16h17 Par Christophe Lécuyer
Les gendarmes de la Brigade Motorisée de Vire étaient notamment présents au rond point de la Papillonnière.
Crédit photo : Radio VFM

A Vire Normandie comme partout en France, les contrôles ont débuté pour faire respecter les consignes du Chef de l'Etat en matière de circulation.

Dès le début de l'après-midi, des contrôles de Gendarmerie ont ainsi été mis en place à Vire Normandie, Noues-de-Sienne ou encore à Valdallière. Ainsi que dans le Pré-Bocage et le Bessin. Systématiquement, les gendarmes demandent aux automobilistes de présenter l'attestation nécessaire. Pour l'heure, la mission est surtout préventive, mais dès demain mercredi elle sera aussi répressive en cas de non respect des consignes. 

Selon le décret publié au Journal officiel mardi et signé du Premier ministre Edouard Philippe et des ministres de la Santé et de l'Intérieur, Olivier Véran et Christophe Castaner, sont autorisés :

- les « trajets entre le domicile et le ou les lieux d'exercice de l'activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d'être différés ».

- les « déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ».

- les « déplacements pour motif de santé ».

- les « déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d'enfants ».

- les « déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ».

"Dès ce soir, je donne ordre aux forces de sécurité intérieur de se déployer sur le terrain et de préparer la mise en place des contrôles", a informé lundi soir le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Près de "100 000 policiers et gendarmes" sontt assignés à la tâche, sur des points de contrôle "fixes et mobiles". 

Chaque déplacement, y compris pour les piétons, doit désormais obligatoirement être justifié via une attestation à télécharger sur le site du ministère de l'Intérieur. Le montant des amendes pour les contrevenants ? De 38 à 135 euros.