Journal régional

la vie a repris son cours presque normal rue Armand Gasté

28 septembre 2020 à 12h29 Par Christophe Lécuyer
Image choc ce lundi matin : l'immeuble est dépourvu d'une partie de sa toiture, détruite par les flammes.
Crédit photo : Radio VFM

Les sapeurs-pompiers sont restés sur place une partie de la nuit, pour éviter toute reprise de feu et sécuriser la rue, certaines parties de l'immeuble menaçant de tomber sur la chaussée.

Les flammes et le nuage de fumée ont été visibles plusieurs kilomètres à la ronde. De nombreux Virois ont assisté à l'impressionnant incendie qui a touché un immeuble de la rue Armand Gasté, dimanche soir sur le coup de 20 h.

A leur arrivée, les sapeurs pompiers de Vire ont découvert un toit totalement embrasé (vidéo ici). Très vite, ils déploient d'importants moyens : 2 fourgons incendie et une grande échelle, rapidement renforcés par un camion citerne venu de Saint-Sever. Face à la violence de l'incendie, de nouveaux renforts sont demandés, ils vont arriver des centres de secours de Condé sur Noireau, Aunay sur Odon, Bény Bocage, Vassy et Condé sur Vire. Un poste de commandement venu de Caen est même installé à proximité, rue Turpin. Le proprétaire de l'immeuble, l'assureur Benoit Laizé, assiste impuissant à l'embrasement de la partie supérieure de l'immeuble.

Heureusement, la réactivité et le professionnalisme des pompiers permettent d'éviter la propogation des flammes aux immeubles voisins, car le risque était réel. Deux soldats du feu ont été légèrement blessés par la chûte d'une poutre. Les occupants de l'immeuble ont pu être évacués à temps. Neuf personnes au total ont été relogées, avec l'aide de la municipalité présente sur place, tout comme le sous-préfet de Vire.

Gendarmes, pompiers et services de la Ville sont restés sur place une partie de la nuit. Une déviation a été mise en place rue Armand Gasté, elle a été levée ce lundi matin. L'enquête permettra peut-être de déterminer la cause de cet incendie qui reste - à l'heure actuelle - indéterminée.