Jérémy Folly risque un an d'inéligibilité

Jerémy Folly est-il sur le point d'être frappé d'inéligibilité ? Question qui se pose aujourd'hui à Vire après l'examen, en fin de semaine dernière, par le tribunal administratif de Caen du recours déposé par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. Cette commission reproche à Jérémy Folly, tête de liste lors des dernières municipales à Vire-Normandie, de ne pas avoir déposé ses comptes de campagne à l'issue du scrutin

7 mars 2021 à 18h04 par Julien Caillard

RADIO VFM
Jérémy Folly connaîtra son sort dans quelques semaines.
Crédit: Radio VFM

La liste de Jérémy Folly était arrivée en cinquième et dernière position lors des municipales 2020 à Vire Normandie, avec 2,7% des voix. Eliminé dès le premier tour, Jérémy Folly était donc censé déposer ses comptes de campagne au plus tard le 10 juillet dernier. Ce qu'il n'a pas fait, selon la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques qui a saisi le tribunal administratif de Caen. Ce recours, le tribunal vient de l'examiner et le moins que l'on puisse dire, c'est que le rapporteur public n'a pas été convaincu par les arguments de Jérémy Folly. Le candidat a, par écrit, produit des pièces justificatives, présenté ses excuses, affirmé qu’il ignorait que ce dépôt des comptes était obligatoire. Il a même invoqué le confinement ou encore les vacances d’été pour se justifier. Mais pour le rapporteur public « le manquement apparaît grave et caractérisé ».

le rapporteur public demande une inéligibilité 

Un constat qui l'a conduit à demander au tribunal de prononcer l’inéligibilité de Jérémy Folly pour une période d’un an. En cas de condamnation, l'ancien conseiller municipal d'opposition ne pourrait pas être candidat aux prochaines élections départementales et régionales du mois de juin. Jérémy Folly absent lors de l’audience sera fixé sur son sort dans quelques semaines. Et pour lui, ces dernières municipales dans la capitale du Bocage semblent prendre des allures de chemin de croix puisque selon nos informations, son imprimeur attendrait toujours d'être payé...