Journal régional

Des salles de sport normandes dans la tourmente

11 février 2019 à 10h00 Par Christophe Lécuyer
La salle "Fitness Center" pourrait être reprise prochainement.
Crédit photo : Radio VFM

La salle de sport "Fitness Center" - située près du Bowling de Vire - fait partie de ces nombreuses salles de sport en Normandie à avoir été reprises entre 2015 et 2017 par un investisseur se présentant comme ancien professeur de sport à la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Des rachats qui se sont multipliés ces dernières années. Mais aujourd'hui toutes se retrouvent en difficulté, le gérant étant embarqué dans des affaires judiciaires, et ne répondant plus aux appels. 
Installé dans la Manche depuis plusieurs années, ce gérant avait créé sa première salle de sport à Granville, face au stade, avant d'en racheter d'autres un peu partout en Normandie, et même en Bretagne. Plus récemment, il s'était même positionné pour racheter l'ancien site de l'IME de Saint-Sever - vacant depuis plusieurs années - afin d'y aménager un centre de remise en forme pour sportifs. Un compromis aurait même été signé avec le Département du Calvados. Si ce projet a aujourd'hui du plomb dans l'aile, la situation des salles de sport existantes et du personnel inquiète particulièrement. Le matériel n'est ni entretenu ni renouvelé, des cours sont annulés, l'électricité de certaines salles a été coupée, le personnel n'est plus payé et n'a plus de nouvelle du patron. On sait simplement que ce dernier aurait été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de gérer. Il doit par ailleurs comparaître en juin prochain devant la justice à Coutances pour fausses factures et escroquerie à la TVA.
Une ascension qui est donc bien vite retombée pour celui qui - il y a quelques années encore - était rôtisseur le vendredi matin sur le marché de Vire, place Sainte Anne.