Journal régional

Cambriolages, vols et dégradations se multiplient à Vire

04 mai 2019 à 10h06 Par Christophe Lécuyer
Les bus des Voyages Robert ont été recouverts de mousse provenant des extincteurs.
Crédit photo : Radio VFM

Depuis plusieurs jours, et bientôt même quelques semaines, les faits se multiplient à Vire : cambriolages de locaux associatifs et de commerces, vols divers, actes de vandalisme...

Il y a tout d'abord eu le vol d'un véhicule appartenant à l'AF Virois il y a bientôt deux mois. Dérobé sur le parking du stade Pierre Compte, celui-ci avait été utilisé par les malfaiteurs pour faire un rodéo dans le Bocage avant d'être retrouvé abandonné en pleine campagne, sur Souleuvre en Bocage. L'association a de nouveau été victime d'un cambriolage la semaine dernière. Cette fois ci, les individus sont entrés par effraction dans le club house et ont dérobé deux télévisions, un ordinateur portable, de l'espèce et des objets divers. Mais ils ont aussi vandalisé deux véhicules stationnés sur le parking du stade. Leur périple ne s'est pas arrêté là, puisqu'au cours de cette même nuit ils ont visité le club house de l'UMS Vire handball. Ils ont aussi tenté de pénétrer dans la buvette du stade Pierre Compte, en vain.

Ces faits s'ajoutent à beaucoup d'autres : vélos volés au préjudice d'un groupe de sportifs en forêt de Saint-Sever, voiture décapotable vandalisée sur un parking du centre-ville de Vire... Et puis, cette semaine encore, de nouveaux faits : après avoir tenté en vain de s'introduire par effraction dans le magasin Epi Service de la rue de la gare, les individus sont allés cambrioler la boulangerie "Au pain Virois" située route de Caen, ils sont repartis avec boissons et bonbons. Ils ont de nouveau forcé la porte de la buvette du stade Pierre Compte, sans parvenir à entrer. Puis, ils ont vidé plusieurs extincteurs dans le local des Voyages Robert place de la Gare, avant d'asperger de mousse le garage ainsi que les bus se trouvant à l'intérieur.

A chaque fois, des plaintes ont été déposées à la Gendarmerie de Vire Normandie. Les gendarmes auraient d'ailleurs procédé à l'interpellation de quatre jeunes originaires de Vire et de la Manche vendredi. Ceux-ci auraient reconnu une partie des faits lors de leur garde à vue. L'enquête se poursuit pour élucider les autres vols et dégradations.