Quartier de la gare : la thèse de la tentative de suicide privilégiée

Lundi en début de soirée, un homme d'une quarantaine d'années a été retrouvé gisant sur le sol, un couteau planté dans le ventre. La thèse de la tentative de suicide est aujourd'hui privilégiée.

20 septembre 2022 à 16h27 par Christophe Lécuyer

Le quartier avait été bouclé lundi soir par les forces de l'ordre.
Le quartier avait été bouclé lundi soir par les forces de l'ordre.
Crédit: Radio VFM

Dans un premier temps, les enquêteurs n'écartaient aucune hypothèse. Concrètement, rien ne permettait d'assurer que la victime n'avait pas été poignardée sur la voie publique, avant de s'effondrer au niveau de l'avenue de la gare. Toutefois, malgré l'intervention des techniciens en identification criminelle de Caen, la piste menant à la tentative de suicide a rapidement été privilégiée. Selon nos informations, l'homme est bien connu localement pour son état de fragilité psychologique. Il aurait quitté ce mardi l'hôpital de Flers, mais resterait hospitalisé. Il sera ensuite entendu par les gendarmes. 

Contactée par Radio VFM, la Procureure la République de Caen confirme que la thèse du suicide est privilégiée. "A ce stade de l'enquête, il semble en effet que la personne blessée ait été porteuse du couteau. Nous n'avons pas d'éléments laissant penser qu'un tiers soit intervenu, même s'il faut rester prudent" explique Amélie Cladière.