Collège du Val de Vire : 16 élus de la majorité s'opposent !

L'annonce de la fermeture du collège du Val de Vire confirmée jeudi dernier par le Président du Département du Calvados Jean-Léonce Dupont et son vice-président Marc Andreu-Sabater provoque des remous au sein même du conseil municipal de Vire Normandie. 16 élus de la majorité municipale s'opposent à cette décision et s'expliquent dans un communiqué.

11 septembre 2022 à 11h25 par Christophe Lécuyer

Marc Andreu-Sabater voit sa majorité municipale fragilisée par l'épineux dossier du collège.
Marc Andreu-Sabater voit sa majorité municipale fragilisée par l'épineux dossier du collège.
Crédit: Radio VFM

Seize élus de Vire Normandie dont deux maires-délégués et neuf maires-adjoints ont décidé de s'opposer à la décision de fermeture du collège du Val de Vire, approuvée par le maire et vice-président du Département du Calvados Marc Andreu-Sabater. Ils ont signé un communiqué en commun, à retrouver ci-dessous ⤵️

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour le collège du Val de Vire, il est urgent d’attendre !

En tant qu’élus de Vire Normandie, nous nous opposons à la fusion des collèges du Val de Vire et Maupas annoncée par le conseil départemental du Calvados pour la rentrée 2023.

Cette décision n’est pas fondée, et va à contre-courant du travail que nous réalisons depuis plusieurs années à Vire Normandie pour poursuivre notre politique d’attractivité de la ville. Soutenir cette décision c’est ne pas croire à notre projet politique !

Nous nous interrogeons sur les conséquences d’un projet qui n’a bénéficié d’aucune concertation avec la communauté éducative, les élus et la population. Nous dénonçons la communication calamiteuse de l’annonce de ce projet. Nous considérons que cette décision n’est pas acceptable au regard des effectifs actuels. La prospective des effectifs réalisée par le département ne prend pas en compte le développement économique et démographique de notre territoire.

Nous souhaitons maintenir dans notre ville des établissements scolaires à taille humaine, nous demandons donc au Président du conseil départemental l’annulation de cette décision afin de prendre le temps d’une réflexion concertée pour la réussite éducative des jeunes de notre territoire.

Les signataires :

Corentin GOETHALS Maire délégué de Vaudry

Gilles MALOISEL Maire délégué de Coulonces

Régis PICOT adjoint aux ressources humaines et promotion et animation de la ville

Annie ROSSI adjointe aux finances

Cindy COIGNARD adjointe à l’éducation

Catherine MADELAINE adjointe aux affaire sociales, vice-présidente du CCAS

Marie-Claire LEMARCHAND adjointe à la culture

Eric DUMONT adjoint aux travaux

Philippe MALLEON adjoint aux sports

Marie-Noelle BALLE adjointe à la vie associative

Yohan LEFEBVRE adjoint à la communication

Dimitri RENAULT adjoint au maire délégué de Vaudry

Nathalie LE DREAU adjointe au maire délégué de Coulonces

Samuel BINET adjoint au maire délégué de Maisoncelles La Jourdan

Marie-Ange CORDIER Conseillère municipale

Jacques COURTEILLE conseiller municipal