Ecouter Radio VFM

Ver-sur-Mer : l'académie ne fera pas marche arrière

20 septembre 2017
Par Aurélien Renault
Jointe par nos soins, l'académie a annoncé qu'elle ne reviendrait pas sur sa décision, faute de moyen d'une part et en raison d'une situation qu'elle juge comme ne nécessitant pas l'ajout d'une classe. Pendant ce temps, les parents d'élèves bloquent toujours l'école primaire jour et nuit. La situation s'éternise.

" On a mis sur la table un certain nombre de propositions, ces propositions sont fermes, affirme Claude Chotteau, l'adjoint au directeur académique Mathias Bouvier. Et de toute façon, on ne reviendra pas sur les engagements qui ont été pris."

Joint par nos soins mardi après-midi, Claude Chotteau n'a pas changé de discours, un discours qu'il tient depuis sa première rencontre avec les parents d'élèves de Ver-sur-Mer et les élus le 8 septembre dernier. Le directeur académique des services de l’éducation nationale a notamment proposé une journée de décharge en plus par semaine à la directrice ou encore le recrutement d'une personne en service civique pour épauler l'équipe sur les projets pédagogiques. Autant de propositions qui n'ont pas satisfait les parents d'élèves.

Les parents, qui réclament principalement la réaffectation de l'enseignante qui leur avait été attribuée dans la 7ème classe - classe qui n'aura finalement été ouverte qu'une journée - sont également face à un refus net de l'académie. L'institutrice enseigne en effet depuis deux semaines dans une autre école du département.

Face à l'inflexibilité du directeur académique, reste à savoir de quelle manière le mouvement des parents et des élus s'orientera à Ver-sur-Mer. 

Toutes les informations sur ce sujet sont à retrouver dans le journal régional et dans le flash du Bessin de ce mercredi 20 septembre 2017.