Ecouter Radio VFM

SM CAEN : LE GUIDE DU MAINTIEN DE RADIO VFM

07 mai 2017
Par Aurélien Renault
Vainqueur de Toulouse samedi (0-1) au courage, dans un contexte particulièrement pesant, le Stade Malherbe de Caen a réussi une opération comptable exceptionnelle dans la course au maintien. A deux journées du terme de la saison, voici tout ce qu’il faut savoir sur les chances malherbistes de rester en Ligue 1 - ou non.

C’est toujours la même histoire. Lorsque le mois de mai commence lentement à dénouer son verdict, les clubs de Ligue 1 qui n’ont pas encore mathématiquement validé leur billet pour la saison suivante se trouvent un allié réconfortant nommé calculette. Combien de points faut-il encore amasser ? Quel serait le résultat des concurrents qui favoriserait le mieux nos chances de survie ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre pour vous préparer au match le plus important des trois dernières saisons caennaises dimanche prochain (21h) contre Rennes.

COMBIEN DE CLUBS SONT ENCORE À LA LUTTE ?

Montpellier étant sauvé à 99%, la réponse à cette question est évidente : 5 ! Bastia (20ème), Nancy (19ème), Dijon (18ème), Lorient (17ème) et évidemment Caen (16ème) sont les derniers clubs encore menacés par l’obscur précipice de la Ligue 2. Cinq points séparent le club le moins bien parti dans cette course – Bastia - de celui qui fait la course en tête – Caen.

La situation à deux journées de la fin :

16. Caen / 36 points / -28
17. Lorient / 35 points / -24
18. Dijon / 33 points / -14
19. Nancy / 32 points / -23
20. Bastia / 31 points / -26

Le programme des équipes à la lutte :

J37

CAEN (16ème) / Rennes (10ème)
Bastia (20ème) / Lorient (17ème)
Dijon (18ème) / Nancy (19ème)

J38

PSG (2ème) / CAEN (16ème)
Lorient (17ème) / Bordeaux (5ème)
Toulouse (12ème) / Dijon (18ème)
Nancy (19ème) / Saint-Etienne (7ème)
Marseille (6ème) / Bastia (20ème)


EST-CE QUE TOUT PEUT ÊTRE TERMINÉ AVANT LA 38ÈME JOURNÉE ?

C’est la question que tout le monde se pose côté caennais. Depuis la publication du calendrier de la saison en juin 2016, lorsque les yeux du club et ceux des supporters se sont posés sur l’ordre des rencontres, tout le monde a gardé dans un coin de sa tête que le Stade Malherbe terminerait sa saison sur la pelouse du Paris-Saint-Germain où personne n’a réussi à s’imposer cette saison (Paris a gagné 15 fois et fait 3 matchs nuls au Parc des Princes), se disant bien évidemment qu’il faudrait absolument être maintenu avant ce déplacement empoisonné. La bonne nouvelle, c’est qu’au bénéfice du succès toulousain, les Caennais pourraient effectivement aller à Paris avec leur ticket pour la Ligue 1 2017-2018 en poche :

Le SM Caen sera maintenu avant la dernière journée de championnat si

            CAEN bat RENNES et DIJON ne bat pas NANCY

            Les calculs seront extrêmement simples pour les Caennais dimanche. S’ils veulent célébrer un éventuel maintien avec leurs supporters et mettre fin de manière euphorique à une saison qu’on retiendra malgré tout pénible, ils devront absolument battre Rennes et ne regarder qu’un seul stade. Qu’importe les résultats de Lorient et Bastia, si Dijon ne s’impose pas contre Nancy et que Rennes tombe à d’Ornano, Caen sera en Ligue 1 la saison prochaine.

            Le SM Caen est d’ailleurs le seul club parmi les équipes encore en danger à pouvoir s’offrir le luxe de sauver sa peau dès le crépuscule de la 37ème journée. Les Lorientais par exemple, même s’ils s’imposent  à Fos-sur-Mer contre Bastia, seront forcément toujours sous la menace de Nancy ou Dijon puisqu’une de ces deux équipes (ou les deux) prendra forcément des points et gardera donc les Merlus à portée de fusil.


QUELLES HYPOTHÈSES SI LE SM CAEN N’EST PAS MAINTENU AVANT D’ALLER À PARIS ?

            Vous l’aurez sans doute compris, pour Caen, le fait que les quatre autres équipes à la lutte se tirent la bourre est une aubaine autant qu’un problème. C’est une aubaine parce que les Caennais ne pourront assurément pas être rattrapés par tout le monde. C’est un problème parce que cela signifie que ça va forcément avancer derrière et que si Caen a le malheur de ne pas battre Rennes, le danger Ligue 2 se fera plus pressant. Si Caen bat Rennes, les chances de maintien seront très proches des 95% et le club s’assurera au moins le passage par la case barrage.

            SI CAEN bat RENNES, LE CLUB descendra SI :

CAEN perd à PARIS 
DIJON bat NANCY ET gagne À TOULOUSE
LORIENT fait au moins un nul et une victoire à BASTIA et contre BORDEAUX
puis CAEN perd LE BARRAGE CONTRE LE 3ème de LIGUE 2

Probabilité : 5%

            En revanche, si le Stade Malherbe n’accroche qu’un match nul contre Rennes, son avenir s’annoncera moins coloré. Toutefois, comme dans le cas d’une victoire, ce résultat serait presque synonyme de non-relégation directe et d’éventuel passage par la case barrages.

            CAEN sera assuré au moins des Barrages L1/L2 après un NUL contre RENNES SI :

            BASTIA ne bat pas LORIENT, qu’importe le résultat de DIJON/NANCY

            En d’autres termes, le Stade Malherbe de Caen, en gagnant à Toulouse, s’est presqu’assuré de ne pas être relégué directement au soir de la 38ème journée.


EST-CE QUE CE SERA LA RELÉGATION ASSURÉE SI CAEN PERD CONTRE RENNES DIMANCHE PUIS À PARIS LORS DE LA DERNIÈRE JOURNÉE ?

            La réponse : NON ! Si Caen venait à ne pas inscrire de point supplémentaire dans ce championnat 2016-2017, le club pourrait malgré tout se sauver. C’est toute l’importance du succès à Toulouse. Mais cela demanderait un concours de circonstances extrêmement favorable.

            SI CAEN perd contre RENNES et contre PARIS, LE CLUB se maintiendra SANS CASE BARRAGES SI :

            DIJON ne gagne ni contre NANCY ni à TOULOUSE

            NANCY ne gagne aucun match : à DIJON ou à domicile contre SAINT-ETIENNE

 ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

            SI CAEN perd contre RENNES et contre PARIS, LE CLUB se maintiendra via les barrages SI :

            NANCY perd à DIJON

            BASTIA ne bat pas LORIENT
            CAEN gagne LE BARRAGE CONTRE LE 3ème de LIGUE 2

             Ce sera la vérité de la 37ème journée pour les Caennais. S’ils souhaitent s’assurer au moins d’une place en barrages, alors ils devront supporter leurs plus proches poursuivants que sont Lorient et Dijon. Au moins un match nul des premiers cités et une victoire des Bourguignons permettrait quoi qu’il arrive aux Malherbistes d’être en vie au soir de la 38ème journée.

            Il existe toutefois évidemment un scénario catastrophe qui enverrait le Stade Malherbe directement en Ligue 2 au coup de sifflet final du match contre Paris.

            CAEN sera relégué directement en LIGUE 2 après 2 défaites contre RENNES et à PARIS si :

            NANCY bat DIJON puis ne perd pas contre SAINT-ETIENNE
            DIJON perd contre NANCY et gagne à TOULOUSE
            LORIENT ne perd pas ses deux derniers matchs à BASTIA et contre BORDEAUX

OU

            NANCY et DIJON font match nul
            DIJON gagne à TOULOUSE

            NANCY bat SAINT-ETIENNE
            LORIENT ne perd pas ses deux derniers matchs à BASTIA et contre BORDEAUX

           
            Mathématiquement comme statistiquement, les Caennais seraient donc vraiment très malchanceux de descendre directement en Ligue 2 dans deux semaines même s’ils venaient à perdre contre Rennes puis à Paris.


LES CAENNAIS PEUVENT-ILS FINIR DERNIERS DE LIGUE 1 ?

            La réponse : OUI ! C’est le scénario de loin le moins probable mais c’est encore malheureusement possible.

            CAEN sera dernier de L1 et relégué en L2 si :

            CAEN perd contre RENNES puis à PARIS
            BASTIA bat LORIENT puis gagne à MARSEILLE
            LORIENT perd à BASTIA puis ne perd pas contre BORDEAUX
            DIJON ne bat pas NANCY et DIJON gagne à TOULOUSE et NANCY bat SAINT-ETIENNE

QUE RETENIR DE CETTE ÉTUDE POUR LE STADE MALHERBE ?

            Bravo à vous si vous êtes arrivé jusque-là ! La lutte pour le maintien et les duels croisés que propose la 37ème journée rendent la fin de saison à la fois passionnante et illisible. Si l’on ne regarde que les résultats du Stade Malherbe, voici ce que l’on peut toutefois synthétiser en termes de probabilités :

            Si CAEN bat RENNES alors le club aura 95% de chances d’être maintenu directement à l’issue de la saison, 5% de chances de jouer les barrages, 0% de chances d’être relégué directement.

            Si CAEN fait match nul contre RENNES alors le club aura 40% de chances d’être maintenu directement à l’issue de la saison, 55% de chances de jouer les barrages, 5% de chances d’être relégué directement.

            Si CAEN perd contre RENNES alors le club aura 15% de chances d’être maintenu directement à l’issue de la saison, 70% de chances de jouer les barrages, 15% de chances d’être relégué directement.


BONUS : QUEL ÉVENTUEL ADVERSAIRE EN BARRAGES ?

 
            Si la lutte pour ne pas quitter la Ligue 1 est passionnante, celle qui concerne la montée depuis le championnat de Ligue 2 l’est tout autant. A deux semaines du terme, ils sont encore 6 à pouvoir prétendre à la promotion.
            Même s’ils se déplacent à Lens demain dans un duel qui vaudra cher, les leaders strasbourgeois ont déjà un pied en Ligue 1 et devraient somme toute retrouver l’élite directement même s’ils s’inclinaient à Bollaert. Les Lensois, abattent quant eux une énorme carte contre les Alsaciens. Si les Sang et Or venaient à l’emporter, le duo Strasbourg/Lens aurait toutes les chances de prendre directement l’ascenseur.

            Statistiquement, c’est étonnamment l’incroyable équipe d’Amiens, promue de National comme Strasbourg, qui a le plus de chance d’être barragiste eu égard à la réception de Laval, dernier et relégué, lors de la prochaine journée.
            Derrière les Picards, on retrouve des habitués de l’élite, Troyes, qui ont un calendrier légèrement plus compliqué avec la réception de Reims, hors course, et le déplacement toujours incertain chez des Sochaliens relâchés.

            Vient ensuite l’équipe de Brest, longtemps leader mais qui craque dans les dernières encablures avec trois surprenantes défaites de rang. Le calendrier est favorable (Bourg en Bresse puis le Gazélec) mais le petit point de retard sur le podium semble être celui de trop.
            Egalement à la lutte, nos amis Nîmois qu’on adorerait tellement affronter en cas de barrages (pour le symbole) semblent partir de trop loin avec deux points de retard malgré un déplacement final à Laval.

AU FINAL, si CAEN est BARRAGISTE, voici les probabilités liées à son adversaire potentiel :

  • Strasbourg (5%)
  • Lens (10%)
  • Amiens (35%)
  • Troyes (25%)
  • Brest (20%)
  • Nîmes (5%)

            Vous l’aurez compris, pour ne pas s’embarrasser, il s’agira pour les Caennais de jouer le match de leur vie contre une équipe rennaise très friable hors de ses bases et qui s’est inclinée cette saison chez tous les adversaires directs des malherbistes. Les Rennais ont en effet été perdre à Bastia (1-0), à Nancy (3-0), à Dijon (3-0) et sur la pelouse de Lorient (2-1). Aux Caennais de ne pas louper le train en marche !

RETROUVEZ LA RETRANSMISSION EN DIRECT SUR RADIO VFM DE CAEN/RENNES LE DIMANCHE 14 MAI PROCHAIN DÈS 20H45 AVEC NICOLAS LEBECQUE ET AURÉLIEN RENAULT AUX COMMENTAIRES.